Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Pauvre fou

Publié par Saad sur 19 Septembre 2013, 17:26pm

Catégories : #actualités, #Auteurs incontournables, #Critique & interview, #Création 2012

d'après l'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche -- Mise en scène : Chantal Morel / Équipe de Création Théâtrale Avec : Louis Beyler, Roland Depauw, François Jaulin, Ali Djilali-Bouzina, Petra Korösi & les habitants du quartier de La Villeneuve : Habiba Adjel, Aziz Bouteldja, Djamel Brikh, Roshd Djigouadi, Eliane Dorey, Mohamed Er- Rafii, Nabil Er-Rafii, Brahim Koutari, Hassan Mimoun, Elise Turquin… -- Crédit photo: François Jaulin -- vu le 17/09/13 au théâtre Prémol-Grenoble

Pauvre fou

Comment adapter au théâtre une œuvre aussi monumentale que l'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche ?


   A en juger par le spectacle proposé par la metteuse en scène Chantal Morel et sa compagnie, il convient de choisir un angle d'attaque, en l’occurrence le déni de réalité - pour lequel le chevalier à la triste figure est fort célèbre - et de le développer au fil de la pièce. Celle-ci, qui a pour trait commun avec l’œuvre littéraire de se scinder en deux parties, met donc en scène Don Quichotte et Sancho Pança dans des situations où leur perception de la réalité est tantôt altérée par un sens trop zélé de la justice, une conception bien trop romanesque et idéalisée de l'amour ou plus simplement, et dans tous les cas de figure, un désir irrémédiable de se mettre en avant. Ce dont on peut soupçonner Sancho Pança lors du récit qu'il fait de son voyage aérien sur le cheval de bois Chevillard, et sur lequel lui et son maitre ont voyagé les yeux bandés, "afin d’éviter les étourdissements dus au voyage aérien". Ce qui est une mascarade orchestrée par des domestiques du duc et de la duchesse et qui, par une série d’artifices, consiste à faire croire à nos deux antihéros qu’ils traversent la région des grêles et des neige puis la région du feu, donnera lieu à un récit pétri d'affabulations volontaires. Sancho Pança se trahissant puisqu'il prétendra avoir glissé un oeil par-dessus le bandeau qui était censé lui cacher la vue et aura donc vu la même chose que le spectateur... Pauvre fou ou le le besoin irrépressible de se raconter des histoires...

Avec cette adaptation, l'Équipe de Création Théâtrale offre une pièce philosophique qui, déployée dans un scénographie très élaborée et sous des éclairages très soignés, a pour le moins belle allure.

 

Création et engagement politique

   Avant même de monter ce projet d'adaptation théâtrale, Chantal Morel, touchée par les tensions qui ont enflammé le quartier de la Villeneuve en juillet 2010, souhaitait aller au contact d'habitants dont l'image médiatique n'était désormais que plus entachée.
De fil en aiguille, un lien s'est donc tissé avec des habitants du quartier, au point de concevoir avec eux une expérience théâtrale au sein d'un projet de facture professionnelle ... et citoyenne. Plus d'explications avec les liens vidéo & web ci-dessous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents