Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Les irrévérencieux

Publié par Saad sur 1 Août 2013, 09:57am

Catégories : #AVIGNON2013- Explorat° OFF & Best OFF, #Hors des sentiers battus, #Création 2012

Les irrévérencieux

Vu le 31/07/2013 à la Chapelle du Verbe Incarné - Avignon -- Idée originale de Thierry Auzer, Luca Franceschi & Stephane Lam -- Mise en scène : Luca Franceschi

 

Mélange des genres & tour de Babel

 

Qu’est ce que Les Irrévérencieux ? C’est un projet artistique pluridisciplinaire porté par la compagnie du théâtre des Asphodèles. Mais aussi polyglotte : le spectacle ne promeut pas seulement la rencontre de la Commedia dell’arte avec la danse hip hop et le Human Beatbox, il donne à entendre pas moins de huit langues.

   Que les non-polyglottes se rassurent cependant, le Français demeure la langue principale du spectacle, ce ne sont d’ailleurs pas les quelques échanges en Finlandais, Anglais, Espagnol etc… qui vous empêcheront de comprendre l’intrigue. Monsieur Pantalone règne tant bien que mal sur une cité pluriculturelle. Lorsqu’il rencontre le Duc Orlando, ce dernier lui propose une société basée sur l’ordre et la consommation de plaisirs éphémères qui engendrera certes bonheur illusoire et frustration, mais qui permettra d’engendrer bien du pognon pour ceux qui seront en haut de la pyramide. Toute ressemblance avec une société contemporaine ne serait pas vraiment fortuite. Le projet sera lancé à la seule condition que Pantalone offre en mariage une de ses trois filles à Orlando. Évidemment, vous savez comment sont les jeunes femmes : plus promptes à désirer le prince charmant qu’à faire plaisir à Papa. Il ne sera donc pas simple pour Pantalone de pactiser tout de suite avec Orlando.

L’histoire se déploie alors en multipliant les clins d’œil aux revendications et illusions contemporaines, sur un mode ou la Commedia dell arte embrasse moult chorégraphies inspirées du hip hop sur des sons et musiques entièrement faits à la bouche (c'est ça le "Human Beatbox"). Entre ce grand mélange de genres et de langues, c’est peu dire que Les Irrévérencieux est un spectacle protéiforme. Et les esprits les plus retors face aux évolutions théâtrales seront bien contraints de s’incliner car malgré cette profusion novatrice le scénario est toujours là, fluide et suffisamment solide pour accepter ce grand chamboulement des codes. Les comédiens, acrobates et très enjoués, achèveront de convaincre les plus sceptiques.

 

Dates de représentations Avignon 2013

la Chapelle du Verbe Incarné du 8 au 31 juillet à 21h50

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents