Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Les bonnes [Intimité]

Publié par Saad sur 19 Janvier 2013, 23:10pm

Catégories : #Auteurs incontournables, #théâtre contemporain, #Création 2012

(c) Fleur Arens

(c) Fleur Arens

Texte de Jean Genet (version 1947). Mise en scène Éric Massé, Compagnie des Lumas -- Vu aux Ateliers Marianne, Pont de Claix (Amphithéâtre Hors les Murs) le 18/01/2013

 

   C’est à un spectacle innovant que nous convie Eric Massé, metteur en scène de la Compagnie des Lumas, avec cette version du texte de Jean Genet intitulé "Les bonnes [Intimité]". On pourrait, à en juger par le titre, songer que l’accent est mis ici sur la proximité du public avec les artistes, mais la mise en scène apporte plus encore. Si elle permet en effet une sorte d’immersion des comédiennes dans le public, puisque la scène est visible aussi bien de face (dispositif classique du théâtre) que du côté cour ou du côté  jardin, l’innovation s’opère aussi sur d’autres plans.

 

Du théâtre Hors les Murs… & Hors Clôture

   Le huis clos initial se trouve ainsi « élargi », en demandant au spectateur de changer de salle lorsque « Madame » (la maîtresse de maison contre laquelle les deux sœurs complotent) intervient. Et là deuxième innovation complémentaire : c’est par un dispositif vidéo que Madame entre en scène. Si l’intervention de la vidéo n’est certes pas nouvelle dans le théâtre contemporain, elle est cependant ici habilement utilisée, grâce à l’interaction qui s’opère entre Claire (une des 2 servantes), qui joue face au spectateur, et Solange (l'autre servante) massant Madame, prises par l’œil de la caméra. Une habileté si probante dans la mise en scène qu’on n’y voit que du feu entre le jeu direct de Claire et le jeu différé des comédiennes projetées sur l’écran (toutes les trois par ailleurs très bonnes comédiennes)

   On ne pourra donc qu’inciter le spectateur un peu retors à l’idée d’assister à un huis clos à franchir le pas. Ne serait-ce que pour l’expérience originale et adroitement conçue par la Compagnie des Lumas.

 

Prochaines représentations, voir l'agenda de la compagnie

Bande annonce du spectacle...

et en bonus un reportage plutôt bien fait sur la mise en scène déployée pour les salles classiques car la version à laquelle nous avons assisté est sur-titrée [Intimité]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents