Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Les arts du récit - François Moïse Bamba

Publié par Saad sur 16 Mai 2013, 10:16am

Catégories : #le conte est bon

Les arts du récit - François Moïse Bamba

Dans le cadre de la 26e édition du festival « les arts du récit » , François Moïse Bamba, conteur du Burkina Faso interprète des contes pour petites personnes normales et grandes personnes naïves - les personnes normales pouvant aussi venir voir le « spectacle ». Très bref retour sur la prestation offerte dans l’après midi du mercredi 15 mai, pour vous inciter à aller le voir sans tout vous dévoiler.

Ça débute doucement, avec un essai de guitare exotique (ne me demandez pas le nom de cet instrument...), puis on rentre dans le vif du sujet avec le premier conte qui parle d’un lièvre minuscule et squelettique qui s’en va voir l’énorme singe de la savane pour lui demander comment il fait pour être aussi gros quand lui et ses congénères sont si faméliques. Ça continue avec l’histoire du roi qui propose la main de sa ravissante fille, « qui met KO technique » tous les hommes de la contrée, à celui qui réussira à récupérer le gros sac d’or perché au sommet d’un arbre…qu’il faut parvenir à grimper. Et ça se termine avec l’histoire réjouissante du propriétaire d’un gigantesque champ qui va devoir appeler à l’aide pour arracher la feuille qui a saccagé son terrain.

Pour chacun de ces trois récits, François Moïse Bamba investit son corps et pas simplement sa bouche pour nous conter de plus près les péripéties vécues par ses personnages, n’hésitant pas à inclure sa propre personne dans un des récits pour augmenter le degré de connivence avec le public – une astuce toute simple qui fait son effet ! La connivence, FMB sait manifestement en tirer les ficelles, sautant sur la moindre occasion pour faire participer le public à l’élaboration de ce petit spectacle joyeux et très bon enfant. C’est ainsi que l’auditoire, dont la participation se restreint généralement à accompagner les chansons en tapant dans les mains (ne vous moquez pas, vous aussi l’avez déjà fait au moins une fois), peut aussi proposer des noms de personnages pour rendre la performance plus vivante. Grâce à cette ambiance très conviviale et la générosité de l’artiste, le public est vite embarqué dans un voyage simple et naïf des plus amusants.

Programme de ses prochaines apparitions disponible sur le site :

http://www.artsdurecit.com/spip/spip.php?rubrique1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents