Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Patinoire

Publié par Saad sur 24 Juillet 2014, 11:46am

Catégories : #Avignon OFF 2014, #Cirque contemporain, #Clown & acrobatique, #Les pépites du spectateur, #Seul en scène, #Pour petits & grands

Patinoire

Un solo de Patrick Léonard - Mise en scène : Patrick Léonard et Nicolas Cantin - photo: Roland Lorente

 

C’est un constat qui est déjà banalisé : la compagnie Les 7 doigts de la main domine la scène actuelle du cirque contemporain et ce n’est pas la gigantesque affluence du spectacle Patinoire, vu dans le OFF 2014 d’Avignon, qui nous contredira.

   Quand Patrick Léonard débarque sur scène, il a une bouteille à la main et dit bonsoir au public alors qu’on est en plein milieu de matinée. Pas besoin d’en dire beaucoup plus pour évoquer le personnage si ce n’est qu’il demande par ailleurs de faire attention avec les flash des appareils photo « parce qu’il y a déjà eu des morts ». La touche d’humour est d’autant plus marquante que l’artiste est suffisamment allumé pour risquer sa vie dans la pratique de son art à chaque représentation. Vous vous verriez, vous, escalader un amoncellement de quatre enceintes et caissons de basse disposés en équilibre sur une minuscule chaise elle-même disposée au bout d’une table à pieds rétractables ?? La tenue on ne peut plus précaire de ce numéro sera d’ailleurs remise sur la table (hi hi hi) à l’aide d’une chaise et quatre bouteilles, on vous laisse deviner la configuration…

   Entre ces numéros très périlleux, Patrick Léonard campe de façon plutôt convaincante un personnage de clown en déshérence, disposant maladroitement son matériel audio ou jonglant aussi bien avec ses bouteilles vides qu’avec une pièce de monnaie (pour un numéro à 2 balles – il faut bien respirer). Ce circassien de génie fait beaucoup pour susciter la sympathie du public quand il ne soulève pas son admiration, et cette alternance de matière théâtrale le mène à un final littéralement vertigineux, du haut duquel il tutoie les cimes du théâtre… dans tous les sens du terme.

 

Avignon OFF 2014

Jusqu’au 27 juillet 10h30 au théâtre du Chêne Noir

Ci-dessous, lien critique vers un autre spectacle de la compagnie Les 7 doigts de la main

Patinoire

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents