Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Mangez-le si vous voulez

Publié par Bernard sur 19 Juillet 2014, 11:53am

Catégories : #Avignon OFF 2014, #Les contributions de Camarade Bernard, #théâtre contemporain, #Adaptation théâtrale, #Adaptation de romans

Mangez-le si vous voulez

Mise en scène : Jean-Christophe Dollé et Clotilde Morgiève -- Compagnie Fouic Théâtre

 

Une histoire vraie dont on ne sort pas indemne.

 

   Tant pis si on se répète mais la terrible histoire ayant inspiré le livre de Jean Teulé est bel et bien réelle et a eu lieu durant la guerre de 1870. Un respectable citoyen pris par erreur pour un prussien a été molesté, torturé puis tué par une foule en délire qui a complètement perdu le sens commun. Ce récit hors norme a défrayé la chronique. Concernant l’adaptation scénique proposée par Jean-Christophe Dollé et Clotilde Morgiève celle-ci commence par un bref exposé, sobre et synthétique, des personnages principaux et des faits les plus marquants qu’ils ont commis et qui leur ont valu, pour la plupart, de très lourdes condamnations.

   Les grandes lignes sont donc connues dès le départ. Le spectateur a beau être prévenu, la tension monte graduellement jusqu’à son paroxysme grâce à l’interprétation magistrale de Jean-Christophe Dollé qui incarne tour à tour les personnages principaux de ce drame et narre chronologiquement les faits. Il est aidé pour cela par Clotilde Morgiève, qui tantôt prépare l’esprit du public à la prise de conscience de l’atrocité des faits par la voie d’une parabole bien choisie, tantôt interprète le personnage principal féminin, particulièrement touchant. Les deux instrumentistes, Mehdi Bourayou et Laurent Guillet, participent également à l’interprétation quand ils ne contribuent pas à l’ambiance par leur musique. Les décors sont à la fois simples et ingénieux, permettant de multiples utilisations et recyclages. Vous l’aurez compris, cette pièce est à voir absolument et fait sans aucun doute partie des grands crus du OFF 2014.

Bernard

 

Avignon OFF 2014

Du 5 au 27 juillet 12h10 au Théâtre Actuel

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents