Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Une société de services

Publié par Saad sur 30 Mars 2014, 22:31pm

Catégories : #Création 2011, #théâtre contemporain, #Théâtre & Réflexion

Une société de services
Une société de services
Une société de services

Conception et mise en scène Françoise Bloch -- Assistanat à la mise en scène Tatjana Pessoa --  Écriture collective sur la base de matériaux documentaires – Photos : Antonio-Gomez-Garcia

 

A en juger par la qualité des spectacles vus ces deux dernières années sur la pression dans le monde du travail (voir liste en fin d’article), il semblerait que ce thème se prête bien à l’adaptation théâtrale. Une société de services confirme ce réjouissant constat.

 

   Au programme : la pression des télé-conseillers sur leur lieu de travail, sujet en tous points identiques à l’excellentissime Hold on (qui a été créé la même année !) mais qui fait ici l’objet d’un traitement différent. Une société de services déploie une trame plus documentaire, faite de témoignages et n’hésitant pas à citer la démarche établie par l’un des concepteurs et acteurs de ce spectacle, Pierrick De Luca, qui a littéralement enregistré en audio des situations vécues sur une plateforme d’appels.  De cette proposition, on ne retiendra pas les phases de témoignage qui versent trop dans la dénonciation purement verbale ou trop explicative de conditions de travail, d'autant qu’on pourrait les retrouver dans la bouche de tout syndicaliste en activité. On gardera plutôt en mémoire les scènes de jeux qui succèdent parfois finement à ces moments de narration, tels les dialogues biaisés entre opérateurs et hiérarchie, comme celui du manager qui demande au téléconseiller de réfléchir « en toute indépendance » à sa posture tout en orientant clairement la conversation dans le sens du reproche, ou ce dialogue de sourd entre un opérateur qui souhaite arrêter, rongé qu'il est par le scrupule, et qui demande conseil à une sorte de « manager de sauvegarde » manifestement plus motivée pour exploiter les compétences de l’opérateur jusqu’à épuisement total plutôt que de l’aider à résoudre son questionnement. Citons enfin la scène évoquant la soirée supposée célébrer de façon festive le rachat de l‘entreprise par une plus grande et qui donne lieu à des situations littéralement bidonnantes (on n’en dira pas plus pour ne pas gâcher la surprise).

   Dans ce théâtre, la scénographie passe principalement par les images projetées en fond de scène: les diapositives déployées pour restituer les statistiques des diverses performances établies et demandées aux opérateurs s’avèrent d’une grande pertinence, en mettant sous les yeux du spectateur un des outils de domination utilisés par la direction pour faire marcher le personnel à la baguette, pour ne pas dire à la menace. Dommage que la fin du spectacle manque de lien avec ce qui précède, mais cela n’empêchera pas de conseiller ce spectacle qui reste globalement réussi.  

 

 

Prochaines représentations : la tournée 2014 semble hélas terminée, mais gardez un œil sur ce calendrier.

 

Parentés thématiques

Proches : Hold on, à voir im-pé-ra-tive-ment !

Plus globales : 15%, Made in France, La méthode Grönholm, Made in China

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents