Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Un beau matin, Aladin

Publié par Saad sur 20 Mars 2014, 00:29am

Catégories : #Pour petits & grands, #Création 2013, #théâtre d’ombres, #Théâtre d'objets &-ou marionettes, #Souriez: vous êtes critiqués

Un beau matin, Aladin
Un beau matin, Aladin
Un beau matin, Aladin

D’après les contes des Mille et une nuits -- Réalisation Matej Forman -- Scénographie, costumes, masques et marionnettes Matej Forman, Josef Sodomka et Andrea Sodomková -- photos : Irena Vodakova – Vu le 19/03/14 à la MC2 Grenoble

 

On a pu constater récemment que le théâtre « jeune public » se mettait au numérique, avec une exploration assez fouillée des possibilités offertes par ce nouvel outil. Un beau matin, Aladin se distingue de cette tendance très contemporaine tout en maintenant un univers visuellement saisissant.

 

   Voilà bien d’ailleurs une production qu’aurait pu signer la Fabrique des Petites Utopies de par la scénographie ainsi que l’immersion proposée en début de spectacle avec cette fumée et ces boules lumineuses qui planent au-dessus du public. Avec ses reproductions de chameaux (ou dromadaires ? Enfin bref, des camélidés…) ou son éléphant avec un palais sur le dos (si si), on ne peut pas dire que le metteur en scène Matej Forman ait lésiné sur l’investissement scénographique. « Respect » donc, mais tout ce déballage de décors marionettes et  couleurs file sur le plateau de façon on ne peut plus sage et heureusement qu’il y a la voix très distincte de la narratrice (Agnès Sourdillon) pour apporter un peu de chaleur. Le spectacle est beau mais tellement lisse qu’il flirte parfois avec la froideur d’un musée, et ce ne sont pas les quelques scènes dialoguées qui permettent d’insuffler de la vie sur le plateau, toutes les paroles étant dites par la narratrice et mimées par les protagonistes sur scène. Le décalage n'est pas bien prenant.

   Ceci étant, restons clément : emmenez votre rejeton voir ce spectacle, et si à la sortie il vous dit: « ouah Papa/Maman c’est joli mais j’préfère Les simpsons », à ce moment là félicitez le pour sa lucidité précoce et épargnez lui le séjour que vous aviez planifié à Disneyland Paris.

 

Représentations :

à la MC2 - Grenoble jusqu’au 22 mars

 

Vous aimez le théâtre « jeune public » avec des méga scénographies ? Lisez aussi:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents