Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Demain il fera jour!

Publié par Saad sur 14 Février 2014, 16:10pm

Catégories : #Seul en scène, #Création 2009, #théâtre contemporain, #Théâtre & Réflexion

Demain il fera jour!Demain il fera jour!Demain il fera jour!

Spectacle écrit et interprété par Vincent Clergironnet Musique de Cédric Le Guillerm -- Photos : Xavier Ruinart --Vu le 13/02/14 au Théâtre en Rond - Sassenage.

 

Demain il fera jour! est le premier volet d’un diptyque consacré à « tous ceux qui n’ayant pas renoncé à être les héros de leur propre vie, tentent de s’inventer un destin »*. La question du choix, le pouvoir de réflexion et donc de décision que chacun(e) possède est ainsi abordée au fil d’une demi-douzaine de personnages qui prennent tour à tour la parole.

 

   Cette galerie de personnages est alors l’occasion pour Vincent Clergironnet de varier les approches. Si la question du choix demeure un fil conducteur, les deux premiers sketchs ainsi que le dernier semblent plus une critique adressée à la cantonade sur le superflu envahissant d’une société de consommation en perte de repères. Des seins retouchés par Photoshop au taille-haie acheté dans un supermarché dont il semble impossible de s’échapper en passant par les taille-crayons qui ne valent plus rien de nos jours, les travers de notre société contemporaine sont passés au crible à partir de sujets en apparence parfaitement ordinaires. Passé ce versant « grand public », le spectacle traite la question du choix sur des sujets plus graves, comme le cas de ce gendarme tiraillé par sa conscience lorsqu’il se retrouve contraint de diriger une opération de reconduite à la frontière. L’écriture souligne alors pertinemment le phénomène d’identification qui naît dans l’esprit de ce gendarme, véritable humain avec un képi sur la tête, et ces autres humains que sa fonction l’amène à chasser du territoire pour des raisons purement administratives.

 

   Si le spectacle est donc sujet à de gros changements d’humeur, il parait curieusement assez cohérent dans sa globalité. Le fil conducteur y est bien sûr pour quelque chose, mais il est tout aussi probable que les interludes participent à ce mouvement d’ensemble. Ces moments accompagnés d’une musique spécialement créée pour le spectacle proposent un rituel peu courant dans le théâtre contemporain, qui est le changement à vue. Le public peut donc assister aux changements de costumes, et voir le comédien entrer littéralement dans la peau du nouveau personnage, alors qu’il se prépare devant ou derrière la psyché dressée en fond de scène. Le rituel est ici tellement soigné qu’on retiendrait presque autant ces moments de transition que les sketchs eux-mêmes. Séduisant au point que l’on ne demande qu’à découvrir le second volet du diptyque…

* extrait de la note d'intention

 

 

Prochaines représentations :
Espace Aragon, VILLARD-BONNOT (38) Vendredi 14 Février 2014 a 20:30

La Caravelle, MEAUX (77)Vendredi 21 Mars 2014

LE QUESNOY (59) Samedi 29 Mars 2014

ROCHEFORT, Belgique Dimanche 27 Avril 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents