Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Circus Incognitus

Publié par Saad sur 21 Décembre 2013, 13:06pm

Catégories : #Cirque contemporain, #Les pépites du spectateur, #Clown & acrobatique

Circus Incognitus

De & par Jamie Adkins / photo © Amanda Russell

Vu le 19/12/13 à l’Hexagone - scène nationale de Meylan

Avant la (grande) trêve culturelle de Noël, l’Hexagone a reprogrammé un spectacle déjà diffusé la saison précédente, fait suffisamment rare dans le paysage culturel grenoblois pour être remarqué. Au sortir de ce Circus Incognitus, on ne serait pas étonné de le revoir programmé encore et encore…

C’est que Jamie Adkins, concepteur et interprète de ce spectacle a beaucoup de talent. Comprendre "Énormément de talent". Ce clown-illusionniste-jongleur-fildefériste a en effet plus d’un tour dans son sac pour tenir le public en haleine près d’une heure durant. Débarquant sur scène avec une malle sur laquelle on peut lire « le grande finale », l’artiste à l’allure très Chaplinesque va d’abord chercher à prendre la parole sans jamais y parvenir, ce qui n’est pas plus mal étant donné que c’est le jongleur acrobate qui va très vite faire dévier le sujet vers les plus hautes sphères du cirque contemporain. Il suffit donc de pas grand-chose en terme de scénario pour que la maladresse du personnage soit prétexte aux jonglages les plus virtuoses. L’artiste fait feu de tout bois, parvenant à rendre une chaise complice de prouesses circassiennes. Jamie Adkins est même tellement bluffant quand il change des balles de jonglage en morceau de papier qu’il est capable de faire rire l’adulte encore plus fort que le gamin qu’il accompagne. Et c’est comme ça tout du long.

Résumons : Jamie Adkins est clown-illusionniste-jongleur-fildefériste. Et Circus Incognitus ? Enchanteur, tout bonnement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents