Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Que se passe-t-il dans la tête du spectateur ?

Billets critiques sur le spectacle vivant & interviews


Didier Gustin – C’est qui déjà ?

Publié par Saad sur 17 Novembre 2013, 17:12pm

Catégories : #Seul en scène, #Cabaret- théâtre musical- danse

Didier Gustin – C’est qui déjà ?

Voilà quelques temps qu’un des plus célèbres imitateurs de l’Hexagone n’avait pas foulé les planches, absence qui a même inspiré le titre de son tout nouveau spectacle. La soirée de samedi 16 Novembre fut l'occasion de retrouvailles puisque le public a pu assister à la première représentation (tout à fait convaincante) de C’est qui déjà ?.

Didier Gustin débarque sur scène un gros carton dans les bras : l’artiste est en plein déménagement suite à son divorce, « sa femme ayant pris les meubles …et lui la porte ». Une conjoncture qui est donc l’occasion pour l’artiste de faire un point sur sa vie avec des anecdotes plus ou moins vraies car toutes les excuses sont bonnes pour convoquer des voix incontournables du show-biz ou de la politique (une trentaine environ !). L’aspect très appréciable de ce spectacle réside dans son côté « théâtre », car entre la scénographie figurant l’intérieur d’un appartement à la fois « bobo » et « tendance » et une ébauche de scénario, Didier Gustin élargit l’horizon du One Man Show dédié aux imitations, qui a très longtemps ressemblé à un numéro de pur « Stand up » sur une scène (désespérément) vide. On parle bien d’élargir l’horizon car, que les aficionados se rassurent, C’est qui déjà ? reste un gros numéro d’imitation, AVEC des transitions entre les numéros parfois bien trouvées, comme lorsqu’un certain Benoît P. déboule comme une tornade dans l’appartement de Didier Gustin, et des vannes bien senties, égratignant au passage et de façon réjouissante un certain Gérard D. ou un autre Patrick B. Côté imitations, on est souvent convaincu, parfois un peu sceptique (David Bowie & M. Drucker…), et parfois même complètement bluffé, les voix de Michel Boujenah, Dany Boon et Albert Dupontel étant presque plus réussies que les originales. Du bon spectacle qui s’écoute ET se regarde, et qui est tout à fait convaincant pour une première représentation.

Co-écriture & mise en scène: Alexa GEORGE -- Vu le 16/11/13 à l’Oriel – Varces
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents